Paramètres géologiques et physiques du golfe de Salerne

Paramètres géologiques et physiques du golfe de Salerne

GÉOLOGIE ET ​​BIOLOGIE MARINE

Paramètres géologiques et physiques du golfe de Salerne

Dans Golfe de Salerne la capitale provinciale, avec ses ports touristiques et son port commercial, où les bateaux de croisière et les ferries pour la côte amalfitaine accostent également, sur environ six kilomètres de côtes.

Salerne s'étend parallèlement à la côte, avec une promenade droite. Il peut se vanter d'une variété de paysages, ayant au nord la côte amalfitaine, avec ses côtes rocheuses, ses grottes et ses petites plages, aux longues plages du sud qui se terminent ensuite dans le Cilento, où vous avez à nouveau des côtes rocheuses et de splendides creux.

La plaine surplombant le golfe de Salerne s'est formée après l'effondrement du golfe au quaternaire. Il est composé de sédiments alluviaux, qui forment le fond marin, présentant une granulométrie psammitique et psephytique, ainsi que de matériaux graveleux et sableux.

Deux rivières ont leur débouché sur le golfe de Salerne, le Sele avec un apport sédimentaire important, et l'Irno, un peu plus qu'un ruisseau.

La toile de fond il s'incline doucement avec une profondeur de 50 m à près de 5 milles de la côte; il a une granulométrie sablo-graveleuse, ainsi que des limons et de la tourbe apportés du Sele et de l'Irno.

Des études récentes ont mis en évidence un risque sismique moyen-élevé.

Les courants affectant le golfe de Salerne, proviennent principalement du nord, en raison de la circulation tyrrhénienne, qui est localement modifiée par la morphologie de la côte, en fait, la péninsule de Sorrente et Capri en créent un abri, la modifiant et permettant ainsi la formation de courants de caractère local, en plus de ceux de gradient et de dérive.

Les courants de dérive, dus à l'interaction avec les vents, n'affectent pas les étages profonds, car ils diminuent en intensité à mesure que la profondeur augmente; ils sont principalement dus à la Grecale, le vent prédominant dans le Golfe à Salerne, le Libeccio est une traversée et la Tramontane et le Maestro sont juste derrière.

Les courants de gradient, dus à la différence de densité, provoqués par les variations entre température et salinité, ont tendance à diminuer grâce à la pente douce du fond marin. Ceux-ci peuvent également se former en raison d'une différence superficielle, peut-être causée par un vent fort, de sorte qu'il arrive que des courants de dérive passent aux courants de gradient.

La zone en question présente une sorte de protection contre ce type de phénomène, donc les courants seront faibles et de direction variable.

Il faut tenir compte du fait que ces courants de gradient sont, en revanche, très présents et intenses dans la partie du golfe de Salerne sur laquelle domine la côte amalfitaine.

D'un point de vue écologique, le golfe de Salerne présente des caractéristiques typiques de la Méditerranée. On retrouvera également des étendues de Poséidonie, même si en extension diminuées par rapport à il y a quelques décennies, également en raison du chalutage non régularisé, et toutes ces espèces typiques de cet habitat.

Dr Rossella Stocco


Vidéo: Visite de Salerne