Traiter les maladies des pelouses: en savoir plus sur le contrôle des maladies des pelouses

Traiter les maladies des pelouses: en savoir plus sur le contrôle des maladies des pelouses

Par: Jackie Carroll

Alors que nous rêvons tous d’avoir une pelouse verte et luxuriante, ce n’est pas toujours le cas. Continuez à lire pour en savoir plus sur le traitement des maladies des pelouses.

Contrôle des problèmes de pelouse

Les maladies des graminées les plus courantes sont causées par des champignons. Bien que de nombreux types de maladies se ressemblent, les mesures de contrôle de base sont les mêmes:

  • Empêchez la maladie de se propager en gardant l'herbe courte dans la zone touchée.
  • Retirez les coupures, mais ne les ratissez pas sur la pelouse où elles peuvent infecter d'autres zones.
  • Nettoyez l'équipement d'entretien de la pelouse avant de vous déplacer sur d'autres parties de la pelouse.

Les étapes décrites ci-dessous aident à construire une pelouse solide qui résiste à la plupart des types de maladies du gazon:

  • Choisissez une pelouse à gazon recommandée pour votre région et choisissez toujours la variété la plus résistante aux maladies.
  • Nivelez la pelouse pour éliminer les zones basses où l'eau pourrait rester.
  • Testez le sol tous les cinq ans et suivez les recommandations de test.
  • Suivez un programme de fertilisation régulier lors de la fertilisation de l'herbe.
  • Gardez les lames de votre tondeuse bien affûtées et n'enlevez pas plus d'un tiers de la longueur de la lame à chaque fois que vous tondez. Ne tondez pas l'herbe mouillée.
  • Aérez votre pelouse tous les deux ans afin que l'oxygène et les nutriments puissent atteindre les racines du gazon.
  • Retirez le chaume lorsqu'il atteint plus de 13 mm (1/2 po) d'épaisseur.
  • Gardez la pelouse exempte de feuilles et de débris.
  • Arrosez l'herbe profondément mais rarement pour encourager des racines profondes. L'arrosage tôt le matin permet à l'eau de s'évaporer pendant la journée. L'herbe mouillée pendant la nuit encourage la maladie.
  • Surveillez les problèmes afin de pouvoir les éviter avant qu'ils ne deviennent graves.

Le contrôle des maladies de la pelouse est un défi, mais de bonnes pratiques d'entretien des pelouses contribuent grandement à les empêcher de s'installer sur la pelouse. Ces étapes d'entretien de la pelouse peuvent vous aider à arrêter les maladies de la pelouse avant qu'elles ne deviennent un problème.

Identifier les maladies courantes de la pelouse

Il est plus facile de contrôler les problèmes de pelouse si vous pouvez identifier la maladie spécifique, mais l'identification peut être difficile car de nombreuses maladies se ressemblent. Pour rendre les choses plus confuses, les maladies de la pelouse ressemblent à d'autres problèmes tels que les taches d'urine de chien, la sur ou sous-fertilisation, sur ou sous arrosage, trop d'ombre et des lames de tondeuse ternes.

De grandes taches brunes dans la pelouse peuvent indiquer une maladie des taches brunes ou de l'anthracnose. Les taches brunes sont généralement circulaires, tandis que les taches d'anthracnose sont irrégulières.

Des taches de la taille d'un dollar en argent indiquent une place en dollar. Le pâturin développe des taches causées par la brûlure fusarienne par temps chaud et sec. L'herbe de saison fraîche peut développer des plaques de Fusarium ou de la moisissure des neiges après un temps frais ou une fonte des neiges. Il peut être gris ou rose, selon le type.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

En savoir plus sur l'entretien général de la pelouse


Problèmes de pelouse: ravageurs et maladies des pelouses communes

Il n’y a probablement pas de pelouse au monde qui n’abrite une population d’insectes, de punaises et d’autres ravageurs. Alors qu'une pelouse saine sera raisonnablement résistante aux parasites et aux nombreuses maladies qui peuvent endommager l'herbe, aucune pelouse ne peut jamais être totalement protégée contre tous les problèmes possibles.

La première règle en termes de ravageurs et de maladies des plantes est de les identifier tôt et de prendre des mesures immédiates. Cela signifie que vous devez savoir quelles sont les possibilités et comment ce qui peut être fait pour résoudre les différents problèmes. C’est la seule façon d’éliminer les problèmes avant qu’un dommage grave ne soit causé.

Ravageurs courants de la pelouse

Les ravageurs courants de la pelouse sont de toutes formes et tailles. Les dégâts qu'ils causent dépendront du ravageur. Bien que de nombreuses personnes considèrent les taupes comme un ravageur de la pelouse, ces créatures ne mangent ni l'herbe ni les racines de l'herbe, mais elles creusent de nombreux tunnels qui peuvent provoquer l'effondrement de la pelouse. Ces tunnels sont également utilisés par d'autres ravageurs qui mangent et détruisent l'herbe.

En termes simples, il y a des parasites qui vivent dans le sol sous la pelouse et ceux qui vivent dans le chaume. Ceux qui se trouvent dans le sol ont tendance à faire mourir l'herbe, même si vous pourrez peut-être la sauver si vous corrigez le problème alors que l'herbe ne fait que flétrir. Les habitants du chaume causent parfois si vous faites attention, vous pouvez voir comment l'herbe est grignotée.

Voici quelques ravageurs courants de la pelouse:

  • Divers grillons se nourrissent d'herbe et creusent un tunnel à travers la pelouse, jetant de petits monticules de terre. Les courtilières brun clair pondent leurs œufs sous terre au printemps. Ils vivent profondément dans le sol pendant la majeure partie de leur courte vie, se nourrissant souvent de l'herbe juste sous la surface du sol. Si elles ne sont pas contestées, les courtilières finiront par détruire complètement l'herbe et ne laisseront que le sol nu.
  • Les chenilles de pelouse de couleur brun verdâtre à blanc charnu attaquent l'herbe juste au-dessus de la couche de chaume, ce qui entraîne des taches jaunes ou brunes sur la pelouse.
  • Les vers blancs charnus en forme de C ont trois paires de pattes, un abdomen bleuâtre et une tête brune distinctive. Larves de scarabées (parfois appelés chafers), ces larves vivent à la fois dans le sol et le chaume juste sous la surface de la pelouse et se nourrissent d'humus et de racines de graminées. Ces larves vivent de plusieurs mois à trois ans et détruisent les racines de l'herbe, laissant les brins se faner et mourir.
  • Les cercopes mesurent moins de ½ pouce de long et ont des rayures orange distinctives sur leurs ailes. Ils pondent des œufs de couleur orange dans des tiges creuses et dans le chaume, et lorsque les nymphes éclosent, elles commencent à sucer le jus de l'herbe. Ensuite, ils se couvrent d'une masse de crachats mousseux - d'où leur nom. Lorsque la pelouse est fortement infestée de ces insectes, la pelouse se sentira spongieuse sous les pieds. Ils sont attirés par l'herbe des mille-pattes qui pousse à l'ombre.
  • Les punaises velues sont beaucoup plus petites que les cercopes et elles infestent une variété d'herbes et deviennent rouges. Ils aspirent également le jus de l'herbe, mais ce qu'ils font est de libérer des toxines qui tuent l'herbe. Les punaises velues aiment le soleil et se nourrissent généralement à l'air libre. Cela les rend difficiles à contrôler.
  • Les vers gris dodus, gris et gras atteignent environ 2 pouces de longueur. Ils vivent juste sous la surface du sol, se nourrissant la nuit en coupant littéralement les lames ou les tiges.
  • Les termites moissonneurs construisent des nids souterrains qui peuvent être identifiés par des trous à la surface de la pelouse, entourés de petits monticules de terre. Ils émergent des trous la nuit ou les jours frais d'hiver. Ces termites tirent leur nom du fait qu'ils coupent des morceaux d'herbe et les emportent dans leurs nids.

Maladies courantes de la pelouse

Les pelouses sous-alimentées sont les plus susceptibles d'être attaquées par la maladie. Bien que certaines espèces aient une meilleure résistance aux maladies à d'autres espèces, une pelouse bien entretenue de tout type sera généralement résistante aux attaques. L'autre facteur à retenir est que différentes graminées sont mieux adaptées à certaines conditions climatiques. Planter une espèce qui ne convient pas vraiment pose des problèmes. De plus, si les conditions de cette herbe particulière sont trop humides, elle sera sensible à divers types d'attaques fongiques.

Voici quelques-unes des maladies courantes dont souffrent les pelouses:

  • Tache de dollar qui laisse de petites zones rondes d'herbe morte de 1 à 5 pouces de diamètre. Les feuilles semblent humides et vous pouvez y voir de fins fils fongiques blancs tôt le matin.
  • Anneau de fée qui se traduit par une herbe verte plus foncée qui se propage vers l'extérieur dans des cercles toujours croissants. Elle est causée par divers champignons formant des champignons, dont la plupart sont toxiques.
  • Tache foliaire qui se produit sur les brins, les gaines et les tiges de l'herbe sous forme de taches violettes ou brunes. Il affaiblit l'herbe et peut la tuer.
  • La tache des feuilles attaque les limbes et la gaine et ressemble à de minuscules taches rouge-violet. Les semis sont très sensibles et s'ils sont attaqués, ils flétrissent généralement, brunissent et meurent.
  • Oïdium qui se traduit par la formation d'une poudre gris-blanc sur les lames. Il commence généralement par de petites parcelles isolées, puis se propage sur des zones beaucoup plus vastes. Quand ça devient vraiment mauvais, les brins d'herbe jaunissent.
  • La rouille commence sous la forme de minuscules taches jaunes sur les feuilles et les tiges d'herbe qui forment ensuite des pustules rouillées. Il tue les brins d'herbe et menace la pelouse dans son ensemble.

Conseils de traitement respectueux de l'environnement

Si vous avez des problèmes d'insectes nuisibles ou de maladies, vous devez évaluer exactement quel est le problème afin de pouvoir le traiter correctement.

Avant de recourir aux herbicides et aux pesticides toxiques, essayez un traitement plus respectueux de l'environnement. Voici quelques conseils utiles:

  • Mélangez 2 oz. de liquide vaisselle avec un gallon d'eau et saupoudrer sur la surface de la pelouse que vous pensez être infestée de vers et d'insectes. Dans les 10 minutes, ils devraient remonter à la surface et vous pouvez les retirer.
  • Versez de l'eau savonneuse dans les trous faits par les grillons. Cela les forcera généralement à sortir du terrier et vous pourrez les retirer à la main et vous en débarrasser.
  • Les courtilières sont devenues résistantes à de nombreux pesticides sur le marché (qui sont tous de toute façon toxiques). Mais Jeyes Fluid, formulé pour neutraliser les odeurs, tuer les bactéries et désinfecter en général, peut contrôler efficacement les grillons s'il est versé dans les terriers.
  • La meilleure façon de se débarrasser des taupes est d'envahir leurs tunnels. Il y a plusieurs façons de faire cela, de les inonder d'eau ou de les bombarder avec des boules anti-mites. Si vous pouvez supporter l'idée, vous pouvez également pousser le caca de chien dans les tunnels. Cela fonctionne!
  • L'herbe devient généralement malade lorsqu'elle est sous-alimentée. Fertilisez donc régulièrement en utilisant un bon produit bien équilibré qui contient de l'azote, du phosphore et du potassium, ainsi que des oligo-éléments et d'autres nutriments.
  • La plupart des maladies qui affectent les graminées peuvent être vaincues en améliorant généralement les conditions de croissance.
  • Une fertilisation et un arrosage corrects ainsi qu'un pansement supérieur aident à gérer la tache de dollar.

En rapport

Commentaires

JD dit


Top 5 des maladies courantes de la pelouse à surveiller

Q: Quelles sont les maladies du gazon que je devrais surveiller le plus sur les pelouses de mes clients?

UNE: La gestion du gazon peut être délicate, voici donc les cinq principales maladies de la pelouse à ne pas ignorer.

1. Tache brune (Rhizoctonia solani)

L'une des maladies les plus répandues qui peuvent affecter presque toutes les pelouses de saison fraîche dans de nombreuses régions du pays est la tache brune. Lorsque les températures nocturnes commencent à osciller autour de 65 à 70 F au début de l'été, cette maladie peut faire des ravages sur la fétuque haute, le pâturin du Kentucky et le ray-grass vivace. Bien qu'il soit relativement facile à identifier (voir la photo des symptômes de la tache brune ci-dessus), il peut se faufiler dans n'importe quel peuplement de gazon et au moment où vous le remarquerez, il sera à des niveaux considérablement élevés. Heureusement, les solutions pour contrôler la tache brune sont nombreuses et efficaces. La famille de fongicides QoI (strobilurines) fait partie des meilleures options de fongicide pour le contrôle de la tache brune car ils offrent jusqu'à 28 jours de contrôle, ainsi que le contrôle d'autres maladies qui peuvent survenir en même temps.

2. Grand patch (Rhizoctonia solani)

Un agent pathogène similaire à celui qui cause la tache brune provoque une grande tache sur les pelouses de saison chaude telles que le zoysiagrass et la berme des prés dans la zone de transition et au sud. Bien que l'agent pathogène puisse être le même, les symptômes de la grande plaque sont assez différents de ceux de la plaque brune, en ce sens qu'ils surviennent généralement au printemps ou à l'automne, en particulier par temps couvert, frais et humide. Comme son nom l'indique, les symptômes de grandes plaques commencent généralement par de petites plaques de la taille d'une balle de baseball, mais peuvent se développer en zones de la taille d'une automobile. Lorsque la maladie est active, on peut observer un gazon non coloré sur les bords du patch avec du gazon existant très mince ou d'autres espèces saines qui ne sont pas affectées par la maladie au centre du patch. La lutte avec des fongicides est efficace avec les applications l'automne précédent ou au printemps à la première vue de la maladie. Plusieurs applications au printemps peuvent être nécessaires pour arrêter le développement de la maladie. Les strobilurines, les SDHI (penthiopyrades, etc.) et les produits combinés contenant des strobilurines et des DMI (azoxystrobine + propiconazole) sont des options efficaces de contrôle.

3. Brûlure pythienne (Pythium aphanidermatum)

La brûlure pythienne est une maladie foliaire qui peut survenir rapidement dans les peuplements de gazon sensibles, en particulier les semis. Classées comme moisissure aquatique, les épidémies de pythium sont généralement associées à des sols mal drainés ou à des conditions humides et humides dans la canopée du gazon avec peu de séchage des feuilles du gazon. Les zones nouvellement ensemencées recevant une irrigation quotidienne peuvent fournir des environnements idéaux pour le développement du pythium. Les symptômes de la brûlure pythienne comprennent des zones circulaires de 1 à 3 pouces de diamètre et le feuillage peut avoir une apparence grise et imbibée d'eau et éventuellement un mycélium blanc les matins avec de la rosée. Des fongicides sont disponibles pour lutter contre le pythium (méfénoxame, etc.), mais ils doivent être appliqués avant d'observer les symptômes. Une fois que les symptômes apparaissent, les fongicides ne sont pas aussi efficaces pour arrêter la maladie.

4. Moisissure rose des neiges (Microdochium nivale)

Avec un nom comme la moisissure rose des neiges, on pourrait penser que cette maladie serait facile à identifier. Cependant, la moisissure rose des neiges n'est rose que pendant une courte période et n'a pas besoin de neige pour infecter le gazon. Dans les régions où le temps frais et humide persiste, le nord-ouest du Pacifique par exemple, la moisissure rose des neiges peut apparaître toute l'année. Les premiers symptômes comprennent de petites taches circulaires qui peuvent inclure une apparence imbibée d'eau sur le pourtour. Dans des conditions très humides, du mycélium blanc peut être visible dans le patch et les marges peuvent être rose rougeâtre. Les taches deviennent bronzées et blanchies de couleur dans des conditions sèches. Bien qu'il existe des options pour contrôler la moisissure rose des neiges une fois que les symptômes sont visibles, les applications préventives sont beaucoup plus efficaces pour maintenir la maladie à distance. Les fongicides DMI et strobilurine sont les plus efficaces et ont le plus long résidu de contrôle. Plusieurs applications peuvent être nécessaires car les conditions favorables persistent.

5. Patch d'été (Magnaporthe poae) ou tache annulaire nécrotique (Ophiosphaerella korrae)

Bien que ce ne soit sans doute pas aussi prolifique que certaines des autres maladies répertoriées jusqu'à présent, la tache d'été et la tache annulaire nécrotique du pâturin du Kentucky peuvent être l'une des maladies les plus difficiles à gérer. Les symptômes sont généralement exprimés sous forme de plaques circulaires de gazon bronzé ou brunâtre à la fin de l'été. Cette maladie particulière fait ses dégâts de la fin du printemps au début de l'été, mais les symptômes ne sont pas exprimés tant que le gazon n'est pas soumis à un stress plus tard en été. Une fois que les symptômes apparaissent, les options de contrôle sont assez limitées. Heureusement, des options de fongicide préventif sont disponibles pour supprimer, sinon éliminer, les dommages causés par les taches d'été et les taches annulaires nécrotiques sur le gazon. Ces applications doivent être chronométrées à la fin du printemps lorsque le pathogène est actif, en ciblant les applications lorsque la température du sol atteint 65 F. Les strobilurines et les fongicides DMI (propiconazole) sont les plus efficaces. Une fois que les symptômes de la maladie sont visibles, une irrigation fréquente pour aider le gazon à récupérer est utile, mais les options de contrôle chimique sont inefficaces à ce stade.


Comment faire face aux maladies fongiques de l'herbe dans votre pelouse

Taches irrégulières de maladie fongique dans la pelouse de mille-pattes.

Les maladies fongiques des pelouses prennent diverses formes - des taches brunes d'apparence morte aux taches, fils, anneaux ou boues très visibles. Et une fois qu'ils frappent votre jardin, les maladies fongiques de l'herbe peuvent être difficiles à traiter.

Heureusement, les bonnes pratiques d'entretien de la pelouse peuvent contribuer grandement à la prévention et au traitement et, dans les cas graves, un fongicide peut aider à éradiquer les spores pour les empêcher de se propager. Voici quelques conseils pour prévenir et traiter les maladies fongiques de votre pelouse.

Tondre votre gazon trop bas peut encourager les maladies fongiques.

Causes de la maladie fongique de la pelouse

Votre pelouse est naturellement pleine de champignons et de spores, certains inoffensifs et d'autres problématiques, mais les bonnes (ou les mauvaises) conditions peuvent provoquer une éruption du champignon de l'herbe en une maladie nocive. Les causes les plus courantes d'une maladie fongique du gazon sont:

  • Sécheresse
  • Tonte incorrecte (en particulier tonte trop bas)
  • Sol compacté
  • Arrosage excessif
  • Trop d'engrais (ou utiliser le mauvais type)
  • Mauvais type d'herbe pour votre jardin
  • Les conditions météorologiques (en particulier la température et l'humidité)

Comment identifier les maladies fongiques des pelouses

Les signes que votre pelouse peut avoir une maladie fongique comprennent:

Tache brune d'herbe morte dans la pelouse.

  • Taches ou anneaux blancs, jaunes ou bruns qui grossissent.
  • Fines plaques de brins d'herbe effilochés, déformés ou décolorés.
  • Taches grises, noires, rouges, oranges ou violettes sur les limbes ou les tiges.
  • Revêtements poudreux ou filiformes gris, noirs ou roses sur et autour des brins d'herbe.
  • Zones d'herbe foncée, d'apparence humide, visqueuse ou d'apparence grasse.

Maladies fongiques communes de la pelouse

Il existe de nombreuses maladies fongiques qui peuvent avoir un impact sur les pelouses, mais elles sont généralement assez spécialisées, ciblant des types de pelouse spécifiques, à certaines périodes de l'année, sous certaines conditions. Par example:

  • Patch marron grève par temps chaud et humide.
  • Brûlure fusarienne préfère les conditions chaudes et de sécheresse.
  • Tache de dollar a tendance à jaillir lorsque les nuits sont fraîches et que la rosée est abondante.

Avant de traiter votre pelouse, il est important d'identifier non seulement si votre pelouse est effectivement atteinte d'une maladie fongique, mais également d'identifier le champignon lui-même. Tous les fongicides ne sont pas les mêmes et certaines maladies peuvent être facilement traitées en apportant des modifications à l’entretien de votre pelouse.

Connaître votre type d'herbe et les conditions météorologiques récentes peut faciliter le rétrécissement, mais vous aurez peut-être besoin d'aide pour comprendre exactement ce qui se passe. Votre centre de vulgarisation coopératif local est votre meilleure ressource pour déterminer quelles maladies sont les plus courantes dans votre région, ou vous pouvez apporter un petit sac d'herbe infectée à votre centre de jardinage local pour obtenir de l'aide.

L'application d'un traitement antifongique peut être nécessaire pour traiter les cas graves.

Comment prévenir et traiter les maladies fongiques des pelouses

Un simple changement dans vos pratiques d'entretien de la pelouse peut suffire à prévenir ou à éradiquer les maladies fongiques de la pelouse. À d'autres moments, la nature peut provoquer une vague de chaleur détrempée au printemps ou en été qui ne peut tout simplement pas être aidée. Les pelouses stressées ou malsaines sont beaucoup plus susceptibles de développer des maladies.Plus vous prenez soin de votre pelouse, mieux l'herbe sera capable de supporter les conditions naturelles de votre région.

Suivez ces étapes pour aider à contrôler les maladies fongiques de votre pelouse:

  • Test de sol: La réalisation d'une analyse de sol peut non seulement identifier les carences en nutriments qui mènent à des pelouses stressées et à des maladies, mais peut parfois être utilisée pour diagnostiquer la maladie elle-même. Vérifiez auprès de votre bureau local de vulgarisation coopérative pour plus d'informations.
  • Aérer: Ameublissez le sol en aérant votre pelouse tous les deux ans.
  • Top-Robe: Appliquez et ratissez une couche de top-dressing riche et organique pour améliorer le sol, augmenter le drainage et aider à combattre les maladies.
  • Déthatage: Retirez les accumulations épaisses de chaume dans votre pelouse pour permettre au sol de respirer. Un arrosage inapproprié peut entraîner des champignons sur la pelouse.
  • Type d'herbe: Plutôt que de lutter contre la nature pour avoir une pelouse exotique, choisissez un type de gazon adapté à votre climat, à votre sol et à vos conditions de luminosité. Les pelouses bien choisies sont plus solides et capables de combattre les spores fongiques normales originaires de la région.
  • Optez pour le bio: Les engrais synthétiques, les pesticides et autres produits chimiques pour pelouse peuvent perturber l’écosystème de votre pelouse et permettre aux organismes pathogènes de se développer sans contrôle. L'utilisation de matières organiques aide à garder votre pelouse en équilibre.
  • Fertilisation: Une fertilisation excessive et insuffisante peut favoriser certaines maladies fongiques. Choisissez des engrais organiques à libération lente pour votre pelouse et appliquez-les exactement comme indiqué. Évitez l'excès d'azote, ce qui crée une pelouse verte rapide avec de très mauvaises défenses.
  • Arrosage: Arrosez tôt le matin pour permettre aux brins d'herbe de sécher pendant la journée. Donnez à votre pelouse un pouce d'eau par semaine et utilisez un pluviomètre pour garder une trace. Arrosez en profondeur, mais moins fréquemment, pour favoriser des racines plus fortes et permettre à l'eau de s'absorber correctement.
  • Fauchage: Suivez les bonnes pratiques de tonte, notamment en gardant les lames de la tondeuse affûtées et en tondant votre pelouse à la bonne hauteur. Les pelouses scalpées sont beaucoup plus vulnérables aux maladies fongiques. Si votre pelouse a des taches malades, assurez-vous de laver et de désinfecter le dessous de votre tondeuse après chaque utilisation. Traitement antifongique de l'herbe pour pelouse.
  • Circulation d'air: De nombreux champignons de la pelouse se développent dans des conditions humides et immobiles. Éclaircissez les arbres et les arbustes pour permettre à l'air de circuler partout dans votre pelouse et plantez des herbes tolérantes à l'ombre sous les arbres.
  • Neige: Évitez de marcher ou de tasser la neige dans votre jardin pendant l'hiver, car de fortes couches de neige peuvent engendrer des moisissures de neige qui émergent au printemps.
  • Allez au naturel: Si certaines zones de votre pelouse sont sujettes aux maladies fongiques en raison de conditions que vous ne pouvez pas changer, envisagez de naturaliser la zone avec des couvre-sols ou des parterres de fleurs qui seront mieux adaptés à ces conditions.
  • Traitement biologique: L'application de traitements biologiques - tels que l'huile de neem, le thé de compost ou une solution de bicarbonate de soude faible - peut aider avec de petites plaques de champignon.
  • Fongicides: Si tout le reste échoue, recherchez un fongicide (de préférence biologique) spécialement conçu pour la maladie de votre pelouse. Les fongicides n'aideront pas votre herbe à repousser, mais ils contrôleront les spores fongiques afin que vos pratiques améliorées d'entretien de la pelouse puissent prendre effet.


Partager Toutes les options de partage pour: Comment gérer les problèmes de pelouse courants

Les mauvaises herbes ne sont pas la seule chose qui vous sépare de la pelouse luxuriante de vos rêves. Une fois que votre gazon est établi, vous devez surveiller les parasites, les maladies fongiques et même Fido. Vous avez une mystérieuse tache brune ou une tache sèche qui sévit dans votre herbe?

Ne t'en fais pas. Vous pouvez rendre votre cour à nouveau belle. Voici 8 problèmes courants, ainsi que des symptômes et des remèdes pour chacun.

Problème: Vers blancs

Photo avec l'aimable autorisation du Missouri Botanical Garden PlantFinder

Symptômes: Zones mortes irrégulières causées par les larves de coléoptères se nourrissant de racines de graminées. Les dégâts sont pires à l'automne. Le gazon mort se soulève facilement, comme un tapis, révélant des larves en forme de C. Des animaux tels que les tatous, les mouffettes et les gaufres creusent la pelouse pour se nourrir de larves.

Solution: L'imidaclopride appliqué de la fin du printemps au début de l'été est la lutte chimique la plus efficace. Les nématodes prédateurs sont un contrôle organique utile.

Problème: Punaises mentonnières

Symptômes: Taches sèches irrégulières qui virent au jaune, puis au brun, comme en cas de sécheresse. Causé par un petit insecte qui aspire le jus des brins d'herbe. Les punaises velues infestent généralement les pelouses de Saint-Augustin.

Solution: De meilleurs soins et une meilleure aération aident généralement. 'Floratam' est une variété résistante de Saint-Augustin. Traitez avec un insecticide correctement étiqueté.

Problème: Webworm de gazon

Symptômes: Taches mortes irrégulières causées par de petites chenilles grises ou bronzées se nourrissant de brins d'herbe. Vous pouvez également voir des papillons de nuit en zigzag la nuit. Confirmez la présence de vers de toile en trempant une petite zone avec de l'eau savonneuse (deux cuillères à soupe de savon à vaisselle dans un gallon d'eau). Ils remonteront à la surface dans environ 10 minutes.

Solution: Aérez pour réduire le chaume. Traitez avec un insecticide correctement étiqueté. Bacillus thuringiensis (Bt) est un contrôle biologique efficace.

Problème: Dommages aux chiens

Photo de Micah Young / istockphoto.com

Symptômes: Petite tache morte généralement entourée d'herbe luxuriante vert foncé. Causé par des chiens faisant un arrêt au stand.

Solutions: Simple mais difficile - éloignez les chiens. Le point mort se rétablira généralement, surtout si vous le trempez avec un tuyau.

Problème: Maladie fongique

Photo avec l'aimable autorisation du Missouri Botanical Garden PlantFinder

Symptômes: Les zones mortes apparaissant rapidement et en expansion causées par un certain nombre de maladies des pelouses difficiles à diagnostiquer.

Solution: La plupart des maladies des pelouses peuvent être guéries en ajustant les pratiques culturales, telles que l'arrosage ou la fertilisation moindre ou l'arrosage ou la fertilisation à des moments différents. L'aération aide également. Obtenez de l'aide pour identifier correctement la maladie auprès d'un pépiniériste local ou d'un service de vulgarisation coopératif avant d'utiliser un fongicide.

Problème: Pelouse rayée

Photo par BanksPhotos / istockphoto.com

Symptômes: Gazon sain et vert alternant avec des rayures jaunes. Causé par une application d'engrais inégale.

Solution: Assurez-vous de chevaucher les traces de roues lors de l'application d'engrais avec un épandeur de type goutte. Si les rayures sont plus bronzées ou brunes que jaunes, votre tondeuse à gazon devra peut-être être ajustée pour couper plus uniformément et éviter le scalpage.

Problème: Zones brunes ou taches sèches

Photo par Jacques Arpin / istockphoto.com

Symptômes: Une partie de la pelouse sèche avant les autres zones. Causé par un sol compacté, souvent dû à la circulation piétonnière, ou par des arroseurs mal ajustés, obstrués ou cassés.

Solution: L'aération annuelle améliorera la pénétration de l'eau dans les sols compactés. Regardez les sprinkleurs fonctionner pour vous assurer qu'ils fonctionnent correctement. Ajustez ou réparez si nécessaire.

Problème: Herbe mince et mousse poussant à l'ombre

Symptômes: L'herbe pousse mal dans les zones ombragées. La mousse se remplit très bien.

Solution: Vérifiez le pH du sol. Si ça va, augmentez la lumière du soleil en élaguant les arbres. Réduisez l'arrosage et aérez. Passez à une herbe plus tolérante à l'ombre, telle que la fétuque fine, ou enlevez l'herbe et remplacez-la par un couvre-sol tolérant à l'ombre, comme le pachysandra ou le vinca.


Voir la vidéo: Conseil! Comment réparer la pelouse des dommages hivernaux?